Une nouvelle collection Action Poétique

Dans le prolongement d'Action Poétique, cette nouvelle et modeste série souhaite reprendre à son compte les ambitions et les engagements des diverses collections qui ont accompagné la longue parution de la revue (62 ans !) en faveur de poètes d'aujourd'hui, en France et dans le monde.

Les éditions Le temps des cerises publieront chaque année deux volumes, l'un consacré à la poésie d'un ou d'une poète d'ailleurs, l'autre à la poésie d'un ou d'une poète de la poésie française d'aujourd'hui.

Pour ce qui concerne les poètes s'exprimant dans une langue étrangère seront privilégiés les poètes qui écrivent dans des idiomes peu connus et peu diffusés, tel que le hongrois ou le néerlandais, sans exclusive.

Les premières publications sont sorties en 2013 : L'invention de la soif, de Maxime H. Pascal.

Et Quand s'approche l'orage, de Boris Pasternak, traduit du russe et présenté par Henri Deluy, avec de nombreux poèmes inédits en français. 

Un poète donc célèbre en tant qu'écrivain mais moins reconnu en tant que poète.

Seront publiés en 2014, La rose de Kichinev, du poète serbo-hongrois Otto Tolnai, une grande fresque de la modernité, par la guerre mondiale et le stalinisme, édition bilingue, traduction du hongrois, présentation et notes de Anna Balint et Cécile Kovacshavy.

Et La seule raison poème, de Yves Boudier. Un poème d'envergure en six parties, marqué par le flux, la  nostalgie et le lyrisme resserrés d'un “jadis” retourné, fertile, élégiaque, sombre et pourtant lumineux.

Seront publiés en 2015, au printemps, un recueil du poète néerlandais Herman Gorter (1864-1927), poète de l'amour, de la passion, de d'intimité fervente, mais aussi poète qui s'est voulu révolutionnaire, forte personnalité de la vie politique et sociale de son pays, et par lequel s'ouvre le temps de la modernité dans la poésie néerlandaise.

Et, à l'automne, Tours, contours & détours, de Bruno Cany, poète, traducteur, notamment du grec et du latin, philosophe. Des versets  à la fois mystérieux et démystificateurs, et explicites, dans lequel l'histoire explose dans ses plis pour se donner à voir.